25 mai 2015 1 25 /05 /mai /2015 00:18

 

Cachez ce buste

Que

Je ne saurais voir

 

Buste de Edward Snowden

 

Le Lundi de Pâques est un peu comme Sancho Panza dans Don Quichotte : sa célébrité semble entièrement due à celui qu'il suit à la trace. Car malgré son statut de jour férié, force est de constater qu’on ne célèbre rien le lundi de Pâques.

Pas d’office religieux, pas de commémoration quelconque, aucune gerbe de fleur déposée sur la tombe d’une personne regrettée, pas non plus de déjeuner de famille traditionnel : rien, absolument rien n’explique en apparence le caractère férié de ce lendemain de fête.

Cette année cependant, un évènement exceptionnel et malheureusement éphémère s’est produit à la levée du jour dans un parc public de la ville de New York. En effet, c’est un peu avant l’aube, à l’heure ou le soleil a rendez-vous avec la lune, que la sainte image d’Edward Snowden est apparue aux noctambules de Fort Green Park à Brooklyn.  

Comme le rapportera plus tard un site de nouvelles locales de la ville, le buste sculpté du fameux  lanceur d’alerte a surgi miraculeusement au sommet du monument des martyres de la révolution. Mais selon les augures, sa présence n’avait rien d’un miracle. Il s’agissait d’un simple hommage à celui qui a sacrifié sa liberté pour lutter contre toutes les tyrannies modernes.

Bien entendu, la horde de pandores à la solde de l’Empire a mis à bas l’œuvre impie et s’est empressée de diligenter son enquête.  

Qu’importe, car comme l’homme qui a vu l’homme, qui a vu l’homme et qui n’a pas eu peur, je me fais écho de cette apparition miraculeuse. Donnons donc à ces lundis de Pâques, orphelins de sens, le privilège de louer l’honneur de tous ceux qui se battent dans le but de protéger nos idéaux. 

Published by Willow - dans Divers
commenter cet article

commentaires