26 juin 2015 5 26 /06 /juin /2015 20:05

 

Ces Gentils qui nous gouvernent

Ou

L’éternelle sous-mission

 

Parmi toutes les questions que nous sommes amenés à nos poser, il en est une, pas la seule malheureusement, que l’on ne peut aborder sans risquer d’encourir les foudres de la justice ou tout simplement la diabolisation. Heureusement en France, la question épineuse concernant l’influence des lobbies sur la politique de l’Etat n’a pas lieu d’être. Ce n’est surement pas Elisabeth Levy qui me contredira.

Cependant, aux Etats-Unis la question se pose et personne ne semble s’en émouvoir outre mesure. Ce n’est un secret pour personne que l’AIPAC (Comité américain pour les affaires publiques d’Israël) exerce une influence déterminante sur le Congrès, réduisant au silence toute voix éventuellement discordante.

Imaginons un instant que nos représentants politiques puissent être un instant soumis à une telle pression. Que notre politique, au grand dam des intérêts nationaux, soit décidée par un quelconque lobby au service d’une nation étrangère. On verrait alors avec bonheur, le soulèvement massif de nos patriotiques Charlie. Mais encore une fois, l’éventualité d’une telle trahison ne pourrait exister que dans ces cerveaux malades si chers à Patrick Cohen.

Point d’une telle éventualité chez nos amis d’outre-Atlantique. Les puissants lobbies agissent au grand jour et il est de bon ton de le faire savoir avec morgue.

 

Joe Biden - Michael Oren - Barack Obama

 

« Six juifs assis à la Maison Blanche discutent de l’État palestinien » : c’est ainsi que Michael Oren, ancien ambassadeur d’Israël aux États-Unis (2009-2013) a récemment décrit les discussions sur le Proche-Orient aux États-Unis.

Interrogé le 21 juin au 92nd Street Y, le centre communautaire juif new-yorkais, Michael Oren a qualifié d’« immense » la « profondeur avec laquelle les juifs, les juifs américains, ont été impliqués dans l’élaboration des politiques, et pas seulement dans cette administration [Obama], mais même dans l’administration précédente ».

Et de poursuivre :

« Dans mon analyse de la relation entre la communauté juive américaine et l’État d’Israël, je parle de la façon dont les pères fondateurs de sionisme – et les mères de sionisme – n’avaient pas prévu la réussite juive américaine. [..] Ils ne pouvaient pas prévoir une situation que j’ai rencontrée régulièrement, qui est six juifs assis à la Maison Blanche, trois Israéliens et trois juifs américains, discutant de l’État palestinien. Cela arrive tout le temps. Très souvent, la seule personne non juive dans la pièce était le vice-président [Joe Biden] ou le président [Barack Obama]. »

 

John Mearsheimer & Stephen Walt

 

L’ancien ambassadeur d’Israël aux États-Unis confirme ainsi ce qu’avaient développé John Mearsheimer et Stephen Walt dans le livre « Le Lobby pro-israélien et la politique étrangère américaine », paru en 2007. Les universitaires détaillaient notamment la puissance de l’AIPAC sur le Congrès des États-Unis par le levier financier :

« Lorsque des questions concernant Israël sont soulevées, le Congrès vote conformément aux positions du lobby, et souvent avec une écrasante majorité. […] En plus des pressions directes exercées sur le Congrès, le lobby récompense, ou punit, les responsables politiques, grâce au levier que constitue le financement des campagnes électorales. […] L’AIPAC, qui se définit lui-même comme le « lobby pro-israélien d’Amérique », possède une influence quasi incontestée sur le Congrès. Résultat : le pouvoir législatif aux États-Unis s’emploie résolument à défendre Israël. Un débat ouvert sur la politique américaine à l’égard d’Israël n’y a pas droit de cité, alors même que cette politique a des effets sur le monde entier. »

Non ! Décidément, que Dieu nous en préserve ! Comment ? Ah oui ! Laïcité oblige, que cela nous soit épargné (avec beaucoup d’intérêts). 

Published by Willow - dans Divers
commenter cet article

commentaires

Florentin 29/06/2015 20:30

Les maîtres politiques du monde gouvernent tous sous influence ...

Willow 29/06/2015 21:17

Nous sommes bien d’accord là-dessus, mais il est bon de rappeler de temps en temps que nous ne sommes pas aveugles. Parfois même, la roue tourne :O)

Cassandre 27/06/2015 15:13

Bonjour Willow,

Crois-tu vraiment que les lobbies soient - actifs ici en Europe...???? On a moins l'impact Israël/Palestine mais il y en a d'autres... Financiers, chimiques, pharmaceutiques..ils sont partout et exercent une réelle pression...le seul pouvoir actuellement est l'argent et non le politique..-(((

Willow 27/06/2015 16:54

Bonjour Cassandre.
Mon introduction était de l’humour bien entendu, car il faudrait vraiment être aveugle pour ne pas voir que toute notre politique actuelle est complètement influencée par les lobbies. Le lobby juif en premier lieu car aucun président n’est élu actuellement sans l’aval du CRIF. IL faut les voir aller se prosterner chaque année au fameux dîner pour espérer avoir les appuis nécessaires. Que disait Elisabeth Levy au sujet de la diversité : « S’il n’y a pas assez de Blacks et de Beurs dans les instances décisionnaires, il y aurait trop de quoi ? ». Bien sûr personne ne répond, pourtant cela me parait évident. Il suffit simplement d’être réaliste. Cela fait un moment que les politiques n’ont plus le pouvoir. Pantins au service de la finance, ils naviguent aux ordres. Je ne vais pas dresser ici la liste des lobbies opérant actuellement en France, elle serait trop longue. Merci pour ton commentaire et ta lucidité ;O)