10 septembre 2015 4 10 /09 /septembre /2015 01:39

 

Les loups dans la bergerie

Ou

Les pompiers pyromanes

 

En France, du moins depuis quelques temps la télévision nous avait habitués à ne pas diffuser des images susceptibles d’être traumatisantes pour les téléspectateurs non-avertis. Il arrive parfois, lorsqu’un message doit être bien perçu par le plus grand nombre, que la télévision passe outre et les diffuse malgré tout. Cependant à trop surfer sur l’émotion, on en oublie son devoir d’informer.

Qu’elles sont donc les raisons pour lesquelles nous voyons ce déferlement de migrants sur les pays d’Europe ? On nous dit, c’est la guerre qui les pousse à migrer et c’est de notre devoir de bien les accueillir.  

 

Raphaël Glucksmann & Bernard-Henri Lévy

 

Pour susciter un élan de générosité de la part de nos compatriotes, un rassemblement a eu lieu le 5 septembre 2015 place de la République à Paris.  L’initiateur et principal organisateur du rassemblement « pas en notre nom » se revendiquant « citoyen » et « spontané », n’est autre que Raphaël Glucksmann, fils d’André Glucksmann et proche de Bernard-Henri Lévy. N’est-il pas troublant de constater que l’un des principaux organisateurs du rassemblement réclamant « l’accueil des réfugiés et le respect de la dignité humaine de tous les migrants » fasse précisément partie des idéologues fervents partisans des guerres « humanitaires » qui ont contribué à détruire des pays entiers et à jeter des millions de gens sur les routes de l’exode ?

 

Drapeau officiel de l’Etat syrien portant deux étoiles

 

C’est en visionnant les images de ce rassemblement, que j’en ai saisi toute la supercherie. Qui sommes-nous sensé combattre en Syrie ? Aux dernières nouvelles, je croyais qu’il s’agissait de l’Etat islamique, et ses hordes barbares qui détruisent tout sur leur passage. Hors, j’ai été fort surpris de voir flotter des drapeaux à trois étoiles, emblème des groupes djihadistes en Syrie, et de l’opposition au gouvernement Assad alignée sur les puissances engagées à déstabiliser la Syrie. Une déstabilisation qui a très largement provoqué la fuite de 12 millions de Syriens, dont 8 millions sont allés se réfugier vers les zones gouvernementales. Où sont donc passés les autres ? 

 

 

Combattants djihadistes brandissant les drapeaux d’Ahrar Al-Sham (drapeau blanc), de l’ASL (drapeau 3 étoiles) et d’al-Nosra affilié à al-Qaida (drapeau noir), après la prise d’Idlib  le 29 mars 2015 (Reuters/Ammar Abdallah)

 

 

Les drapeaux des « opposants » armés en Syrie et les drapeaux turcs, un Etat qui soutient les groupes terroristes en Syrie, étaient très présents lors du rassemblement de Paris le 5 septembre. Les 8 millions de Syriens qui ont fui la terreur devraient se sentir très offensés par ce genre de mélange des genres et nous, nous devrions sans aucun doute nous en inquiéter.

 

Valérie Bugault interroge Jean-Michel Vernochet

Published by Willow - dans Divers
commenter cet article

commentaires

SALY 10/09/2015 13:53

No comment!!!!! moi suis trop dans mon monde de bisounours .........................

Willow 12/09/2015 20:15

Il existe dans la blogosphère bien des blogs correspondants à ton désir. Émigre donc vers d'autres rives ;O))