27 novembre 2015 5 27 /11 /novembre /2015 20:41

 

Sent-on le renoncement ?

Ou

Les maires devraient condamner

(Nicolas Gauthier)

 

 

Décembre approche et, avec lui, la fête de Noël. Et qu’apprend-on, alors que nous nous apprêtons à fêter le divin enfant ? Que l’Association des maires de France voudrait proscrire les crèches dans les mairies… D’où ce communiqué ubuesque, issu de l’association en question, et rédigé en une langue n’entretenant que de lointains rapports avec celle de Molière : « Adoptons la neutralité, soyons prudents, pour ne pas être attaquables juridiquement. Il ne s’agit pas d’une position laïcarde ou laïciste, mais d’un constat d’une jurisprudence discordante et d’une clarification législative inexistante. »

Ceux qui ne l’entendent pas de cette oreille sont les… santonniers ! Soit ces gens qui, de génération en génération, fondent, peignent et vendent ces petits santons provençaux. À en croire France 3, pour Véronique Venturini, « santonnière de la troisième génération », « c’est le peuple marseillais qui est représenté dans la crèche… » Même réaction, chez son confrère Robert Figuon : « On est complètement fous dans ce pays. Je suis désemparé. La profession va disparaître. Ce n’est pas normal. »

 

 

Du côté des élus, Christian Estrosi, parti à la course à l’échalote derrière le Front national, et quelques LR tempêtent. Trois élus lepénistes, David Rachline à Fréjus, Patricia Zirilli à Luc-en-Provence et Marc-Étienne Lansade à Cogolin, ont publié un communiqué commun, dénonçant « l’abandon de toutes nos traditions et la coupure avec nos racines culturelles », et annonçant au passage leur rupture d’avec l’Association des maires de France.

Dans le même temps, il est vrai que cette dernière publiait un « Guide de bonne conduite laïque », lequel recommande hautement de ne point installer de crèches dans les mairies. En effet, à en croire Alba Ventura, journaliste « politique » sur RTL, il serait inopportun « d’agiter ce chiffon rouge », susceptible de réveiller « un antagonisme entre chrétiens et musulmans… » Brave fifille, spécialiste des religions comme je suis danseuse étoile…

 

 

L’année dernière, servitudes du métier de journaliste obligent, j’étais à Tunis, à quelques jours de Noël, en plein débat, déjà, sur nos crèches municipales. Le premier endroit que mes hôtes, musulmans pieux, tinrent à me faire visiter fut la cathédrale Saint-Vincent-de-Paul, sise avenue Habib-Bourguiba, les modestes Champs-Élysées locaux. Près du cœur de l’église, six femmes s’agitaient. Deux religieuses voilées et quatre adolescentes, elles aussi voilées, car musulmanes.

Devant ma mine dubitative, mon hôte me dit de suite : « C’est une tradition chez nous. C’est bientôt la fête du Christ, dont nous attendons le retour, à la fin des temps, quand il viendra juger les vivants et les morts. En attendant ce jour, il ne s’agit que d’un simple geste de gentillesse à l’égard de nos frères chrétiens. »

Je me souviens avoir prié pour lui devant une statue de la Vierge Marie. Ce détail ne lui ayant pas échappé, c’est tout content qu’au retour de la mosquée, il m’assura avoir aussi prié pour moi, ma famille, mes amis, mes proches ; enfin, toute la smala.

 

 

Quand je lui ai ensuite fait part des polémiques agitant la France à propos de ces foutues crèches, il m’a fait des yeux ronds comme des billes en murmurant : « On savait que les Français étaient fous, mais à ce point… » Nous avons ensuite été nous recueillir dans une mosquée soufie, l’une des plus vieilles de Tunis, en grande partie incendiée par les salafistes locaux. Puis, en nous embrassant, on s’est dit que les cons, décidément, se riaient des frontières.

En attendant, vive Marcel Pagnol, Raimu, Orane Demazis et, surtout, vive les santons ! Le Christ était né sur la Canebière et vous ne le saviez pas ? Bande de nazes !

Published by Willow - dans Divers
commenter cet article

commentaires