11 décembre 2015 5 11 /12 /décembre /2015 20:37

 

Le Front national et la Russie

Ou

L’axe européen en perspective

(Nicolas Bonnal)

 

« Qui veut noyer son chien l’accuse de la rage »

 Molière

 

Statue place Charles de Gaulle à Moscou

Le monument aux aviateurs du 18éme régiment Normandie-Niemen parc Lefortovo à Moscou

L’église catholique Saint-Louis-des-Français à Moscou

 

Les résultats de dimanche nous incitent à étudier les rapports qu’entretiennent le Front national et la Russie. Le Front national pouvant arriver au pouvoir un jour, il nous semble important de souligner les liens qui unissent ce mouvement national en France et la Fédération de Russie qui, sous le commandement de Vladimir Poutine, désire défendre nos nations et leur héritage, les racines chrétiennes et le bloc continental de l’Atlantique à l’Oural.

Je citerai le projet (plutôt gaulliste ou bonapartiste qu’extrémiste) du Front national, téléchargeable sur le site du parti de Marine Le Pen :

Au chapitre Défense, il est dit :

« Il faut reconstituer les filières industrielles de la Défense, notamment en coopération avec certains partenaires européens, y compris la Russie. Un tel effort sera bénéfique pour l’économie du pays et les nombreuses entreprises du secteur. »

Au chapitre politique étrangère, on citera cette note intéressante :

« Le monde qui se prépare est sous le péril de guerres de grande ampleur. D’abord parce que les États-Unis, n’acceptant pas de perdre la main sur l’histoire face à la Chine et la Russie, et confrontés au risque d’un effondrement économique consécutif à la perte du statut de monnaie de réserve pour le dollar, seront peut-être tentés par la guerre pour s’en sortir. »

 

Nikita Khrouchtchev et Charles De Gaulle

 

Marine Le Pen à Moscou

 

On trouve surtout concernant la Russie ces recommandations d’un ton vraiment gaulliste :

« 1 - L’avènement d’une Europe des Nations, une sortie du commandement intégré de l’OTAN et l’offre faite à la Russie d’une alliance stratégique poussée, fondée sur un partenariat militaire et énergétique approfondi, le refus de la guerre d’ingérence et le soutien au droit international.

2 - Conjointement, la proposition faite à l’Allemagne de s’associer pour former une alliance trilatérale Paris-Berlin-Moscou.

3 - La proposition de la formation d’une Union paneuropéenne (des États souverains) incluant la Russie et la Suisse et respectant le statut de neutralité, le droit national, la fiscalité nationale… La Turquie ne serait pas associée à ce projet. »

On sait que la Turquie est associée aux projets américains, comme de déclencher une guerre ou une invasion en Europe. Rien de nouveau sous le soleil hélas (relisez les Souvenirs de Tocqueville ou le livre de Troyat sur la Grande Catherine par exemple).

Le FN et la Russie s’entendent donc sur un socle commun de souverainisme, de racines chrétiennes et européennes, de lutte contre l’homogénéisation mondialiste et multiculturel ; ils ont beaucoup à partager. C’est pour cette raison qu’ils sont victimes d’attaques récurrentes de la part de puissantes agences.

On citera enfin le Général de Gaulle pour rafraîchir l’imagination des bons Français :

« Pour le malheur général, trop souvent depuis des siècles l’alliance franco-russe fut empêchée ou contrecarrée par l’intrigue ou l’incompréhension. Elle n’en demeure pas moins une nécessité que l’on voit apparaître à chaque tournant de l’Histoire. »


Nous y sommes.

 

Marine Le Pen à Moscou

Published by Willow - dans Divers
commenter cet article

commentaires

Florentin 13/12/2015 17:16

J'ai dû appuyer sur le mauvis bouton. Efface mon essage précédent, parti trop précipitemment. Je voulais dire que je ne prenais pas les Américaisn pour des anges, non plus que les Turcs. Je voulais simplement dire que je ne ne croyais pas à leur connivence pour lancer ce qui serait une troisième guerre mondiale. Ce serai trop gros quand même ! Bonne soirée .... électorale. Florentin

Willow 13/12/2015 22:49

Tu sais les guerres se déclenchent parfois suite à un simple incident, l’Histoire nous l’a appris. Je regrette vraiment, et crois-moi là je suis sincère, que tu n’aies pas le temps de regarder les vidéos que je relaie. Elles ne sont pas de la propagande, juste des analyses que chacun peut vérifier, encore faut-il le vouloir ;O))

Florentin 12/12/2015 19:14

Tout cela est bel et bon. Sauf que je ne crois guère à la volonté belliciste des States.et à son entente avec la Turquie pour lancer, à son gré, une autre guerre. Mais, bon, faudrait que le FN prenne les rennes de la France, et là, mon gars, ce n'est pas gagné ! Bien amicalement, com d'hab'. Florentin

Willow 12/12/2015 20:20

C’est une évidence que les ricains ne sont pas belliqueux. Leurs interventions militaires partout dans le monde n’a qu’un but humanitaire. Ils apportent le bonheur en libérant les peuples de l’oppression. Quant à la Turquie et son président Erdoğan il est clair qu’ils ne sont pour rien dans les conflits qui animent le Proche et le Moyen-Orient. Pour conclure sérieusement je dirais qu’il y a en effet peu de chance que le FN prenne les rênes du pouvoir. Si la majorité des électeurs ne le souhaitent pas, pourquoi en serait-il autrement d’ailleurs. Mais rassure toi, si par malheur il arrive au pouvoir, il fera comme les autres, il se couchera. ;O))