7 février 2016 7 07 /02 /février /2016 19:10

 

Féérie numérique

Ou

Les mondes parallèles

(John Wilhelm)

 

John Wilhelm

 

Tous les parents aiment prendre en photo leurs enfants. Sans doute est-ce là le désir inconscient de vouloir garder une trace, une sorte de témoignage du passé que l’on partagera en famille. Cependant, il existe parmi nous des photographes dont le talent s’exprime de façon originale voir insolite.

John Wilhelm est l’un d’entre-deux. Il pense ses images avant que de les faire et les inscrit dans un projet à plus long terme. Cet informaticien suisse a deux amours dans la vie : sa famille et la photographie. Il s’amuse comme un petit fou à marier les deux dans de magnifiques créations surréalistes. Il crée des mondes fantastiques où il met en scène ses enfants (Lou, Mina et Yuna) et sa compagne Judith. 

Sa maitrise de la photographie et son aisance à manier les outils graphiques font de lui un véritable artiste et c’est avec une certaine malice qu’il entraine sa petite famille dans des mondes imaginaires dignes de Lewis Carroll. Il donne vie à ses fantaisies et ses trois jeunes filles semblent se prêter au jeu avec une joie non dissimulée.

Autodidacte, il a passé des heures à se perfectionner et le résultat, vous en conviendrez, mérite qu’on s’y attarde avec amusement.

 

Secrets de fabrication

 

 

 

 

Des mondes imaginaires

 

 

 

 

 

 

Published by Willow - dans Divers
commenter cet article

commentaires