4 octobre 2013 5 04 /10 /octobre /2013 19:17

 

L'esprit a payé

Ou

L’assez citée  « diabolisation »

 

Je me suis souvent demandé jusqu’à quel point l’homme était capable d’accepter les choses le plus naturellement possible sans jamais éprouver le moindre doute. Ayant bien souvent perdu la foi et n’ayant pas la science infuse, le commun des mortel aurait dû par conséquent faire du « Doute », cher à Socrate, Descartes, Kant etc… un des piliers de son esprit critique.

Cependant que constatons-nous ? Si beaucoup d’entre nous ont effectivement perdu la foi, douter de tout n’est pas quelque chose qui va de soi. Par passivité, par paresse ou tout simplement par manque de temps, petit à petit nous avons accepté, sans sourciller, de transférer nos interrogations et nos angoisses vers des « Sages » que l’on pensait éclairés et dignes de confiance. 

 

Alain Soral & Dieudonné

 

A dire vrai, à de nombreuses occasions nous avons été trompés. La grande Histoire, lorsque l’on prend le temps de s’y attarder un peu, regorge de ces tromperies et de ces trahisons dont bien souvent seuls les plus humbles ont eu à souffrir. Les exemples de ces veuleries et de ces mystifications dégueulasses ne manquent pas ces derniers temps pour étayer cet état de fait.

Afin de faire taire les derniers réfractaires à la pensée unique, l’oligarchie mondialiste, chère à Jacques Attali, leur envoie ses armées d’esclaves lobotomisés : journalistes, philosophes, économistes et autres putasseries de service pour les diaboliser.

Sous leurs plumes, ils sont étiquetés tour à tour : cerveaux malades, complotistes, antisémites, racistes, xénophobes, fascistes etc… etc… la lie de la terre en quelque sorte. N’ayant lu jusqu’alors  aucun de leurs livres, je résumais cela en songeant, probablement des gens infréquentables. Parmi eux, et sans doute pas le moindre, puisque récemment Manuel Valls s’en est pris à lui personnellement, il y a Alain Soral. 

 

Alain Soral & Dieudonné - Egalité & Réconciliation

 

Pourquoi tant de haine ? Que peut-il avoir écrit de si horrible pour se voir vilipender par l’aristocratie mondaine qui passe son temps à nous mentir et à nous mener tout droit vers le chaos ? Il fallait que je sache pour ne pas mourir idiot. J’ai donc acheté 2 de ses livres : « Abécédaire de la bêtise ambiante » et « Comprendre l’Empire – Demain la gouvernance globale ou la révolte des Nations ? »

A la lecture de ces 2 ouvrages, je comprends mieux un tel acharnement. Alain Soral, loin d’être le facho d’extrême droite  que l’on nous décrit à longueur d’articles et d’éditos assassins, m’apparait soudain comme un homme de bon sens. Il est particulièrement dangereux en effet, pour l’oligarchie financière, de voir des hommes se dresser et faire preuve de pédagogie. Son plus grand crime, et d’autres avec lui se le voient reprocher, est de nous proposer une grille de lecture différente de celle que l’on nous impose depuis trop longtemps. 

 

Alain Soral & Dieudonné - Egalité & Réconciliation 2

 

Lorsqu’il s’agit de se faire une opinion, quoi de plus naturel que d’écouter chaque avis énoncé. Pourquoi devrions-nous nous priver d’une telle opportunité. Le politiquement correct serait-il devenu définitivement une doctrine à laquelle on ne peut échapper ? Nous sommes nombreux à refuser une telle éventualité. C’est pourquoi il nous faut au plus vite retrouver cet esprit critique qui a déserté les grands débats de la nation.

En découvrant Alain Soral, j’ai repris goût à l’Histoire et à la Culture. J’ai découvert aussi des auteurs et des essayistes, des sociologues et des historiens, des philosophes et des hommes de foi pour qui la vérité n’admet aucun manquement. Des hommes de dialogue qui ne pratiquent pas l’ostracisme de nos élites et le mensonge élevé en dogme. En écrivant « Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement » Nicolas Boileau aurait pu songer à eux, à tous ces hommes de culture œuvrant pour la compréhension du monde. 

 

Alain Soral & Dieudonné - Egalité & Réconciliation 3

 

Idées de lecture

 

Alain Soral

Abécédaire de la bêtise ambiante

Comprendre l’Empire

(Demain la gouvernance globale ou la révolte des Nations ?)

Jacques Bainville

Histoire de France

Shlomo Sand

Comment la Terre d'Israël fut inventée

Philippe Simonnot

39 leçons d'économie contemporaine

Douglas Reed

La controverse de Sion

Sheikh Imran Nazar Hosein

Jérusalem dans le Coran

Jacques Sapir

La démondialisation

Michel Collon

Libye, Otan et médiamensonges

Henry-David Thoreau

Walden ou la vie dans les bois

Published by Willow - dans Romans & BD
commenter cet article

commentaires

dacaio 08/10/2013 01:11


bonsoir beau masque et merci pour ton gentil com ... la musique taarab est une véritable institution et fait l'objet d'une réelle vénération à Zanzibar .... on y entend aussi du reggae .... mais
tu sais comme sont les gens des iles du soleil  ... ils tapent sur des bambous et çà leur va bien !! hihihihihihi


bisous et bon mardi

dacaio 06/10/2013 22:28


bonsoir Willow ... tu as des lectures très sérieuses ... je demande grâce pour ce dimanche soir ... j'ai déjà la tête comme une courge .... en bref, je peux t'affirmer que moi, si je n'accepte
pas vraiment toujours les choses comme elles sont,  je me refuse à suivre quelque doctrine ou dogme que ce soit . Je crois avoir l'esprit assez critique pour déterminer mes propres régles de
vie et m'y conformer ... et dans tous les cas, je suis pour l'expérimentation du réel !! bravo pour la réflexion en encart ...   bisous et bonne fin de dimanche

Willow 07/10/2013 17:18



Coucou Zébulon, loin de moi l’idée de faire de ton joli petit minois une tête comme une courge.  Sans doute me suis-je mal exprimé car contrairement à ce que tu sembles penser, je n’invite personne à se choisir un gourou pour penser
à sa place. Lorsqu’il s’agit de sa propre personne, il est évident que chacun de nous en fonction de son éducation et de son vécu peut s’imposer des règles de vie (lorsqu’on lui en laisse la
possibilité) qui lui paraissent les plus appropriées pour être en accord avec lui-même. Mon propos allait au-delà du cas personnel et abordait les choix que nous sommes amenés à faire dans le
cadre de la vie en société.  Chaque jour des décisions sont prises sans que nous ayons notre mot à dire. La démocratie est ainsi faite. Comme il me semblait l’avoir écrit, il y des sujets
sur lesquelles, n’ayant pas les connaissances nécessaires pour les appréhender correctement, je me sentais le besoin d’en apprendre plus afin de me forger ma propre opinion. J’émettais donc le
souhait de pouvoir entendre tous les avis exprimés sans que quiconque m’impose les personnes susceptibles de détenir la vérité. J’ai toujours aimé comprendre, c’est pourquoi j’ai voulu lire Alain
Soral et constater par moi-même les raisons de sa diabolisation. Il n’est pas le seul d’ailleurs que l’on veut faire taire à tout prix. Lorsque l’on croit en ses idées, on doit pouvoir en
débattre en toute sérénité. Refuser la parole à l’autre, c’est admettre implicitement son incapacité à émettre des idées dignes d’être soutenues. Dire qu’Israël ne respecte pas les droit de
l’homme c’est être antisémite, ne pas autoriser les prières dans la rue, c’est être antimusulman etc…  Ce ne sont là que des exemples parmi tant d’autres. Pour éviter le moindre doute
faisons donc en sorte de rendre inaudible toute voix discordante, telle est la tâche de nos intellectuels serviles.        



saly 04/10/2013 20:55


tu connais mon opinion c est joliment travaillé mais ce n est pas ma tasse de thé, je prefere parler chiffon lol

Willow 07/10/2013 17:29



Coucou mon Zam, j’émets un doute à parler chiffon car comme le dit la chanson … Un chiffon fon fon les petites
marionnettes …  Et justement le propos de mon article est de ne plus être
des marionnettes.