9 mai 2013 4 09 /05 /mai /2013 22:08

 

Les z’en trop

Ou

« Comment ils ont inventé le chômage »

Richard Dethyre & Muriel Righeschi

 

Richard Dethyre et une partie de sa troupe

Richard Dethyre et une partie de sa troupe

Le système que dénonce Richard Dethyre dans sa pièce a un nom : c'est le capitalisme. Si on veut le combattre, il vaut mieux commencer par le nommer, sinon on fait fausse route et l’on part dans toutes les impasses réformistes possibles.

Parfois il est nécessaire de faire œuvre de pédagogie afin de redonner un vrai sens à la terminologie des mots. Pour avoir entendu ou lu dans la presse les propos de politiques, de journalistes ou même de blogueurs soi-disant éclairés, je sais que la tâche ne sera pas aisée et que le chemin sera long avant que la majorité de nos compatriotes mette à bas le discours renonciateur que l’on nous sert à longueur de temps.

Le spectacle écrit par Richard Dethyre et mis en scène par Muriel Righeschi est une satire et, comme telle, elle emprunte tous les artifices nécessaires à la rendre efficace. S’appuyant sur une longue pratique : Ouvrages, conférences, actions militantes, nos auteurs ont réussi à donner naissance à une œuvre à la fois décalée et drôle, poétique mais surtout fleurant bon la révolte.  

 

Richard Dethyre - Les z'entrop - 01

 

Fatale, la crise ? Naturel, le chômage ? Pas du tout ! Le chômage est une invention incroyable, dénoncée par Richard Dethyre avec sa pièce « Les Z’Entrop ou comment ils ont inventé le chômage ».

Fondateur en 1987 de l’Apeis (Association pour l’emploi, l’information et la solidarité des chômeurs et des précaires), Richard Dethyre sait de quoi il parle. Et c’est cette invention qu’il nous conte, à travers une fable satirique et féroce. Il était une fois Mai 68 et les accords de Grenelle. Le patronat est inquiet : en ces temps de plein emploi, les ouvriers sont en position de force pour revendiquer. Il faut que cela cesse.

C’est-à-dire refroidir l’économie, freiner la croissance, faire en sorte que les placements financiers rapportent plus que le travail pour sortir l’argent des entreprises et donc augmenter considérablement le nombre de chômeurs. « Car un chômeur ne la ramène pas, il cherche du boulot et ne fait plus grève », dit l’un des personnages. Voilà comment on a inventé ceux qui sont en trop, les Z’Entrop.

« Le chômage n’est pas un problème, c’est LA solution », lance un autre. Richard Dethyre montre comment le salaire devient le coût du travail, les cotisations des charges et le profit une création de richesses. « Le chômage a été organisé pour répondre à un rapport de force défavorable pour le patronat. Nous avons voulu déconstruire ce système pour le changer », lance Richard Dethyre.

Les Z’Entrop, mis en scène par Muriel Righeschi qui signe également plusieurs chansons du spectacle, est une dénonciation implacable d’un système qui, à force d’injustice, a abouti à la situation actuelle.

Benoit Lagarrigue


Richard Dethyre - Les z'entrop - 02

 

A tous ceux qui disent et qui pensent que le changement doit se faire en ménageant la chèvre et le chou et en renonçant à tous les acquis obtenus de hautes luttes par nos anciens, je dis qu’il vaut mieux agir au risque de se tromper plutôt que d’accepter la fatalité d’un monde dont l’issue ne fait plus aucun doute.

Published by Willow - dans Romans & BD
commenter cet article

commentaires

Florentin 14/05/2013 15:02


Je viens d'apprendre chez Sally que nous avions dans nos veines un sang du même tabac, O+. Voilà quelque chose qui nous rapproche. Mais, bon, je n'ai pas lu les élucubrations développées sur
Europ 1 à propos de la caractérologie supposée des divers groupes sanguins : je ne sais pas si on doit se vanter de not O+ ...

Willow 14/05/2013 17:46



Si j'ai bien tout compris nous serions plutôt du genre rustre  Fais comme moi, un petit peu de sang AB de temps
en temps et l'on devient plus rafinés parait-il 



dacaio 14/05/2013 07:33


bonjour Beau masque .... j'espère que Faust ne se sera pas fait enguirlander ... il a qu'à arguer que l'on a tous un sosie quelque part !!! waouah waouah !!!


bisous et bon mardi

Willow 14/05/2013 17:42



L'idée du sosie est très bonne, à l'occasion je saurais m'en servir ... On m'a signalé que j'en avais un à Nice, il serait barman ... Vu le genre de métier cela doit être vrai 



dacaio 13/05/2013 00:12


bonsoir Beau Masque ... je te confirme .... sois tu es vraiment SOURD ou alors c'est ton ordi qui est APHONE car la musique est bien là ....


Merci pour ton com ... tu trouves donc que j'ai grossi ? 2 ou 3 kgs peut-être cet hiver ... pas de quoi en faire un plat, n'est ce pas ??? mais chuuuuuuuuuut on est entre gentlemen, n'est ce pas
???


bisous et bon lundi

pierrette 12/05/2013 21:37


Merci pour votre visite et oui je sais recevoir et même virtuellement Bonne soirée et bonne semaine

dacaio 11/05/2013 22:45


ahhhhhhhhhhhhhhhhh  je comprends maintenant pourquoi ta belle du sud est aussi "aux abonnés absents" !!!!  finalement, le couple de tourterelles qui a élu domicile sur ma terrasse, ce
sont vos avatars alors ???? hihihihihihi bisoussssssss



pas de pbs ma belle 10/05/2013 18:39


A ca ira ca ira ca ira les aristocrates a la lanterne !a ca ira ca ira ca ira  les aristocrates on les pendra................SARKOSY avait promis, HOLLANDE avait promis MELANCHON a promis
..... WILLOW aurait du faire de la politique..............mdr


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 

Florentin 10/05/2013 10:55


Moi, je dis que les chômeurs , le patronat devrait les payer pour le service qu'il rendent. Mais fais du bien à un vilain, il te mord la main. Les chômeurs, au lieu de se prosterner, râlent et la
rémènent dur. Les patrons vont finir par en avoir marre. Ils vont etre obligés de le supprimer ! Faut comprendre, à la fin, hein ? Allez salut, je te quitte, faut que j'aille compter mes sous. La
fin du mois approche ... Bon WE quand même. Florentin.

dacaio 10/05/2013 01:01


salut beau masque ... super intéressant cet article .... je pense que en effet, on ne gagne rien en se contentant de déclaré caduque et inadéquat tout ce qui a été obtenu ..... comme on dit, la
critique et aisée mais l'art est difficile et on ne finira jamais une maison dont on casse continuellement les murs !!!


En tout cas, je suis contente de te lire (mais je déplore ton absence sur mon blog !! grrrr) ... j'ai bien cru un instant que tu étais tombé en extase devant une jolie fleur de la côte sud ??
hihihihiihihi


bisousssssssssssssssss



Willow 10/05/2013 01:46




On ne peut rien te cacher, j’ai en effet sombré comme à chaque fois au charme envoutant de ma belle du Sud. Qui donc pourrait m’en blâmer hein ?