16 octobre 2014 4 16 /10 /octobre /2014 15:11

 

La couverture médiatique

Est

Dans de sales draps

 

Eric Zemmour

 

Chaque apparition d’Éric Zemmour est pour moi un moment d’espérance. Tout le monde lui reconnait un amour profond et sincère pour la France et ses connaissances en histoire donnent à chacune de ses interventions un remarquable intérêt. Cependant, si l’homme est talentueux et ne manque pas de panache lorsqu’il évoque la volonté sournoise de détruire la Nation inspirée par de sombres penseurs, on le sent soudain plus emprunt lorsqu’il s’agit d’aller au bout de sa démonstration.

Dans son livre « Le suicide français » Monsieur Zemmour détricote formidablement les stratagèmes utilisés pour mettre à bas la Nation, cependant il reste coupablement vague sur leurs inspirateurs, voire parfois soudain aveugle. Comme certains d’entre vous c’est cela que je regrette. 

Maintenant ne pas reconnaitre les vérités qu’il nous dévoile, cela serait faire preuve du même aveuglement. Nous sommes de plus en plus nombreux à comprendre qu’il n’y aura point de véritable salut sans une volonté farouche d’aller au-delà du constat. Osons dire tout haut ce que Monsieur Zemmour n’ose pas. Que l’ennemi n’est pas l’Islam mais que l’Islam est une des armes brandit par nos ennemis. Ce n’est pas être anti musulman que de le dire. Tous les français, qu’ils soient chrétiens, musulmans ou de toutes autres religions doivent pouvoir s’entendre, sachant bien par avance que certaines valeurs symboles du peuple français ne seront en aucun cas négociables. L’ennemi tente de nous faire croire que l’Islam ne peut être compatible avec la république. Aux musulmans de lui prouver combien il se trompe. Non Monsieur Zemmour n’a rien d’un égaré, il prend seulement la hache pour le bourreau.  

Willow Macduff

Depuis la sortie du livre « Le Suicide français », d’Éric Zemmour, la meute politico-médiatique est en émoi. Les Français osent acheter massivement un livre « nauséeux et réactionnaire ».

Que faire ? Le MRAP, sans doute nostalgique de la période du stalinisme triomphant, a saisi le CSA, demandant que l’auteur soit interdit d’antenne, rien de moins. Il a oublié de demander au préfet de l’Hérault la suspension immédiate du maire de Béziers, qui a osé inviter dans sa ville, ce jeudi 16 octobre, avec affiches à l’appui, l’auteur de l’ouvrage séditieux. Mais en attendant ? Boycotter le journaliste du Figaro ? Impossible, il est trop connu et il fait du chiffre. Alors, l’inviter, mais pour mieux le salir et le discréditer ? Manque de chance, l’animal est solide, et ne vient pas sur les plateaux en victime expiatoire.

Que cela soit la fine équipe Ruquier (même en invitant Cohn-Bendit en renfort), Ruth Elkrief sur RMC, le grand modeste Patrick Cohen sur France 5, cela a été à chaque fois une déroute pour les procureurs, régulièrement mouchés par un homme possédant une grande culture politique et historique.

Alors Attali – qui l’avait qualifié de traître à la communauté juive sur BFM TV – est monté au créneau, lors de l’émission de Frédéric Taddeï. Mais son discours apologiste sur le métissage, l’immigration et l’ouverture à l’autre s’est fait également ramasser de première. Avec ses tripes, Éric a parlé de la France, qui n’est pas un club où on rentre ou d’où on sort comme on veut, mais une nation millénaire, et a fait remarquer à son arrogant interlocuteur qu’il était « hors-sol » et ne connaissait que les aéroports et les grands hôtels – formule qui a fait mouche !

Restait l’ineffable Bourdin, sur RMC. « Jean-Jacques » a réussi à conclure un entretien sous haute tension en posant une question particulièrement vicieuse, à dix secondes de la fin de l’émission : « Êtes-vous négationniste ? » C’était d’autant plus honteux que Zemmour venait de dire que 25 % de la population juive avaient été exterminés par les nazis, en France, contre 100 % aux Pays-Bas. Mais assimiler ce journaliste à abattre à Faurisson, cela ne peut pas faire de mal !

Faute de pouvoir coincer en direct un interlocuteur qui se défend trop bien, il a donc été décidé de torpiller son livre, en multipliant articles à charge et reportages malveillants. Le Monde a commencé, dans la rubrique « Décodeurs », en publiant trois articles, rien de moins. Résumé de l’argumentation : contrairement à ce que dit Zemmour, il n’y a pas davantage d’immigrés et d’étrangers en France en 2014 qu’en 1982. Explication de l’entourloupe : on ne compte pas tous les naturalisés et leurs enfants depuis trente ans et on n’évoque pas les conséquences du regroupement familial.

France 2 et le journal de 20 heures ne pouvaient pas ne pas ajouter leur pierre à l’édifice. Ce fut fait, ce lundi, où Pujadas proposa, durant 2 minutes et 48 secondes, un reportage uniquement à charge, fait de coupures visant à ridiculiser les chiffres sur l’immigration donnés par l’auteur du « Suicide français ». On eut ainsi droit, devant des millions de Français, aux propos d’un éminent spécialiste de l’INSEE, Fabrice Lenglart, certifiant qu’il n’y avait, en France, que 3,7 millions d’étrangers, bien loin des 12 millions qu’avait osé évoquer le journaliste du Figaro ! Circulez donc, il n’y a plus rien à voir, l’immigration a baissé depuis 1982, et Zemmour est un imposteur !

C’est sûr que raconter, dans un journal de 20 heures, qu’il n’y a qu’à peine 6 % d’étrangers en France, cela va parler à tous ceux qui prennent le métro à Paris et qui vivent dans des villes où le multiculturalisme, l’islam et l’immigration de masse font le bonheur quotidien de nos compatriotes.

Après un tel reportage, nul doute qu’Éric Zemmour n’a pas besoin d’attachés de presse pour continuer à voir les commandes de son livre s’envoler…

Boulevard Voltaire

Published by Willow - dans Divers
commenter cet article

commentaires

Florentin 19/10/2014 09:58


Il y aurait donc Zemmour, qui serait éveilleur des consciences et les autres, qui seraint des mous de la gâchette. Permets que ne nous ne soyons pas tous des manipulés quand nous
cherchons à nous informer. Bon dimanche, l'ami ! Florentin

Willow 19/10/2014 22:58



Cher Florentin, qu’on aime ou qu’on n’aime pas un journaliste n’est pas le problème. S’il fallait que je dresse ici la liste de tous les journalistes que je n’aime
pas cela me prendrait un temps fou. Pourtant lorsque le sujet m’intéresse j’écoute leurs arguments. Entre un journaliste qui sert la soupe et un journaliste qui prend position en expliquant son
point de vue, mon intérêt ira toujours vers le second même si celui-ci ne pense pas comme moi. Cela m’importe peu que l’on dise que je suis manipulé, antisémite ou islamophobe etc... Que je
suis un vieux con réactionnaire qui n’accepte pas le progrès. Si cela rassure certains de le penser, cela ne me gêne en aucune façon. C’est un procédé vieux comme le monde … Tout cela pour te
dire, que si effectivement Zemmour n’est pas le seul à donner un avis réfléchi, si tu as lu mon article tu sais ce que j’en pense, il mérite au moins qu’on accepte de l’entendre.
    



Florentin 18/10/2014 17:20


J'ai du mal à supporter ce journaliste. Je lui trouve des manières de roquet toujours prêt à mordre. Ceci étant, je n'en dirai ni bien, ni mal. Je ne le connais pas suffisamment. Ni lui, si ses
thèses. Puisque je zappe quand il apparaît. Je sais, c'est totalement irrationnel. Mais, que veux-tu, on a ses humeurs ...

Willow 18/10/2014 22:07



Je te comprends très bien mon cher Florentin. Mais rassure toi ce n’est pas le nombre de journalistes insipides pratiquant la langue de bois qui manquent. Dans le
tas, tu en trouveras bien un qui ne soit pas trop dérangeant pour tes humeurs.   



dacaio 17/10/2014 12:55


pffff j'ose ou pas ... tu vas te moquer de moi ..... j'avoue n'avoir ni entendu parler de ce livre ni avoir l'envie de le lire .... 


par contre, j'adhère à 100% sur les idées que tu développes dans le paragraphe commencant par "maintenant ..."  je crois effectivement que l'on se trompe de "coupable" ... Il n'est pas
nouveau que l'on se serve de la religion pour diviser les gens ... Et çà me révolte, moi que les gens ne prennent pas conscience qu'à s'étriper ainsi bêtement, ils font seulement "les choux gras"
d'êtres méprisables qui n'en ont justement rien à fiche du ciel !!


bisous et bonne journée


 

Willow 17/10/2014 15:46



Coucou Zébulon, c’est vraiment une honte de ne pas t’intéresser aux mêmes sujets que moi. Tu n’as aucune excuse. Je me demande pourquoi j’éprouve une telle
indulgence à ton égard. Tu mériterais le fouet, que dis-je le fouet, la roue oui !  Ecartelée la Zébulon … Eparpillée par petits bouts, façon puzzle. Tu connais pas Willow ! Tu vas
avoir un réveil pénible. J’ai voulu être diplomate à cause de tous tes amis, éviter que le sang coule. Mais maintenant c'est fini, je vais te travailler en férocité, te faire marcher à coup de
lattes ! À ma pogne, je veux te voir ! Et je te promets que tu demanderas pardon, et au garde-à-vous !