18 août 2014 1 18 /08 /août /2014 13:33

 

Quenelle Land

Ou

L’autre pays de la saucisse

(Azim)

 

Slurp - La saucisse de Hollande - (Azim)

Published by Willow - dans Divers
commenter cet article
12 août 2014 2 12 /08 /août /2014 22:04

 

Les comptes de la bécasse

Ou

Une justice qu'on ne calcule plus

(Pinatel)

 

Pour avoir comparé Madame Taubira à un singe, une jeune candidate FN aux municipales de Rethel (Ardennes), a été condamnée à 9 mois de prison ferme, plus 50 000 euros d’amende.

L’institut pour la justice, reprenant une enquête réalisée par le site de « Valeurs actuelles » nous rappelle quelques équivalences de peines :


9 mois de prison ferme pour s’être livré à une séance de torture raciste sur un étudiant blanc (agression, séquestration, vol) (Metro, 20 juin 2013).

9 mois de prison ferme pour s’être attaqué une famille et avoir menacé de mort des policiers sous l'emprise d'alcool et de cannabis, en état de récidive (Ouest-France, 14 février 2013).

9 mois de prison ferme pour avoir tiré des coups de feu sur quelqu'un (L'Observateur du Douaisis, le 29 octobre 2011).

9 mois de prison ferme pour avoir forcé un barrage et blessé 7 policiers (Ouest-France, 1er juillet 2014).

9 mois de prison ferme pour avoir défiguré sa compagne à coups de pieds, 4 dents déchaussées, fracture du nez … etc… (La Voix du Nord, le 9 août 2012).

Mais aussi :

6 mois de prison ferme pour un salopard violeur de sa propre fille de 3 ans (tribunal correctionnel de Verdun).

6 mois de prison ferme pour le violeur d’une jeune femme handicapée (tribunal correctionnel de Nice).

 

Les comptes de la bécasse - (Pinatel)

Published by Willow - dans Divers
commenter cet article
11 août 2014 1 11 /08 /août /2014 22:23

 

Les égouts de Los Angeles

De

Michael Connelly

 

[Harry Bosch] - Michael Connelly - Les égouts de Los Ange

 

Traduit par Jean Escb (Editions du Seuil) 1993

 

[Harry Bosch] - Michael Connelly - Les égouts de Los Angel

 

Au souvenir des frères d’armes et au respect des paumés.

 

C’est par le biais d’une descendre dans les égouts de Los Angeles, que Michael Connelly a choisi de nous faire découvrir la psychologie de son personnage. Trop rusé pour se perdre dans les méandres de descriptions sans fin, il opte, afin de nous apporter sa lumière,  pour une plongée dans les sombres tunnels du passé, encore marqués par l’écho noir.  

Cependant l’entreprise n’était pas gagnée d’avance, fallait-il encore que l’auteur sache nous le rendre sympathique. Harry Bosch est un flic à l’ancienne, il fonctionne à l’instinct et par les temps qui courent ce n’est pas très bien vu. Ombrageux et impulsif, il s’attire facilement l’animosité de ses chefs mais conserve quoi qu’il arrive une morale inflexible. Sa force, on l’aura compris, ne s’apprend pas dans les écoles. Elle lui vient de son parcours semé d’embuches et de valeurs surgies d’une autre époque. Si on le devine en quête d’une âme sœur, il n’en demeure pas moins un solitaire dans l’âme, ce qui ne va pas sans lui causer de grandes désillusions. 

 

Les oiseaux de nuit - Edward Hopper

Les oiseaux de nuit - Edward Hopper

 

C’est avec « Les égouts de Los Angeles », que Michael Connely a fait son entrée dans le cercle restreint des écrivains de polars au succès international. On ne réussit pas un tel exploit sans posséder une bonne connaissance de la rue et un sacré talent de conteur. De son passé de journaliste, il garde la passion du détail : la scène de l’échange des chaises dans la salle des interrogatoires en est le parfait exemple. Mais que dire alors de sa capacité à se jouer des atmosphères et à faire vivre ses personnages.

Harry Bosch fait partie de ces héros qui agissent pour le bien sans jamais renoncer. Le mieux que l’on puisse espérer, est de s’en inspirer. 

 

[Harry Bosch] - Michael Connelly - Les égouts de -copie-1

Published by Willow - dans Romans & BD
commenter cet article