3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 19:17

 

Entre souvenir et modernité

Un petit tour chez mon disquaire pour me rendre compte de la diversité des sorties d’albums de ce début d’année. Je remarque une profusion de compilations qui font le bonheur d’acheteurs plutôt jeunes et, à ma grande surprise, le rayon classique très monopolisé. Parmi les nouveautés quelques-unes ont retenu mon attention.

Avec « Ménilmontant », « Gypsy swing » et « Feelings » c’est le vintage qui est mis à l’honneur. Nous voilà en présence de trois petites pépites qui, par ce temps plutôt frisquet, nous réchauffent le cœur. 

 

Menilmontant - 2013 - Menilmontant - Cover

Menilmontant - 2013 - Menilmontant

 

Ménilmontant nous entraine dans le répertoire de l’entre-deux guerres jusqu’aux débuts des années 60. On y redécouvre douze trésors de la chanson française interprétés en polyphonie par cinq voix très chaleureuses. Loin d’être une imitation de leurs célèbres créateurs, des morceaux comme « Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux », « La mer » ou « Jolie Môme » entre autres, trouvent ici un traitement à la fois moderne et dynamique qui donne à ce premier album un coté fort séduisant. Certains d’entre vous, réfractaires aux chansons d’antan hésiteront. C’est à regretter car, loin d’être rébarbatif notre patrimoine musical regorge de chansons au parfum de joie et de nostalgie revigorantes.

 

Various Artists - 2013 - Gypsy swing - Cover

Various Artists - 2013 - Gypsy swing

 

 Gypsy swing, au titre si évocateur, est à lui seul une introduction formidable au swing manouche de Django Reinhardt. On y retrouve toute la joie d’un swing moderne interprété par la fine fleur du genre. Dès la première écoute c’est la vie qui l’emporte. C’est à mon avis le disque idéal pour chasser au loin toute la tristesse de cet hiver qui n’en finit plus.

 

Vigon Bamy Jay - 2013 - Feelings - Cover

Vigon Bamy Jay - 2013 - Feelings

 

Amateurs de rhythm’n’blues, c’est le disque à ne pas manquer en ce début d’année. En France, ils ne sont pas nombreux à pouvoir brandir fièrement l’étendard de la « Soul revival ». Alors, lorsque deux figures historiques du genre décident de remettre le couvert en compagnie d’un troisième larron pour raviver le feu sacré de la musique de l’âme, nous sommes nombreux à applaudir des deux mains.

Après avoir lancé la carrière de Jay Kani avec « Graines de star », la télévision a remis en avant celle de ses deux ainés. Indispensable doublure vocale de Johnny Hallyday durant trente ans, Erick Bamy est repassé de l’ombre à la lumière en scotchant le jury de l’émission « Mon incroyable talent ». Il y a quelques mois, c’était au tour de Vigon, revenu d’un long exil marocain, de démontrer aux millions de téléspectateurs de « The voice » que sa diabolique énergie était toujours aussi percutante.

Parfait dosage d’âpreté et de douceur, de swing millésimé et de groove d’aujourd’hui, cette combinaison de voix, complices et chaleureuses, a trouvé ses marques au premier claquement de doigts. Loin de se contenter de revisiter les classiques du genre, notre trio magique tente le pari insensé de teinter le répertoire de la chanson française aux couleurs de Memphis et de Détroit. Le résultat je vous l’assure est bluffant, et l’on se prend à espérer que nos amis n’en restent pas là. Ce « Soul train » est sur de bons rails et il ne tient qu’à vous de monter à bord.

Published by Willow - dans Musique
commenter cet article
29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 15:59

 

Les faces cachées d’Hollywood se dévoilent

Avant tout, je remercie Stéphane pour le fair-play dont il a fait preuve en ne dévoilant pas la solution. Bravo à Luke qui, tel le cow-boy solitaire, est venu mettre un point final à ce duel acharné en terrassant sur le fil notre ami Selenie. Je félicite aussi nos habitués malchanceux et amnésiques, Sally, Florentin et Dacaio pour leur humour et enfin Marc l’écrivain, Jicé le timide, Melissa la petite infirmière,  Steph le geek, Max the knife et Oth67 le voyageur de l’espace pour leur participation très appréciée. 

Suite au prochain numéro

 

Solution n° 06

Published by Willow - dans Salle de jeux
commenter cet article
26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 17:13

 

Héroïne en veine à Hollywood 

Lorsque l’on parle d’Hollywood, souvent décrit comme une usine à rêve, il est difficile d’ignorer combien les femmes y ont joué un rôle prédominant. Aucun film à l’époque n’était envisageable sans la présence de l’une d’entre elles au générique.

Femmes fatales, femmes du monde ou prostituées au grand cœur, femmes de caractère ou rigolotes tête en l’air, elles ont marqué de façon impérissable le cinéma hollywoodien. Vues par certains comme des faire-valoir, justifiant leur présence par leur simple beauté, elles ont su au gré du temps prouver combien cette image était fausse et loin de refléter la réalité.

Parmi toutes ces stars, engendrées par la Mecque du cinéma, j’ai choisi de vous en faire deviner quatre. Le choix n’était pas aisé, vous en conviendrez. Toutefois, afin de rendre le jeu accessible à tous, j’ai favorisé la présence de quatre actrices au visage inoubliable.  

Qui sommes nous?

 

Devinette n° 06

Published by Willow - dans Salle de jeux
commenter cet article