2 janvier 2016 6 02 /01 /janvier /2016 22:55

 

À la trappe, les nababs !

Henry Kane

 

À la trappe, les nababs ! De Henry Kane, est un plongeon dans le bon vieux polar des années 40. Le genre facile à lire n’importe où, et que l’on trouve plaisant malgré l’intrigue un peu faible et la psychologie superficielle. Dans cette aventure, notre héros toujours en quête de quoi payer ses factures, se fritte avec la haute société pour le meilleur et pour le pire. Le meilleur est tout en jambe et parfumée comme il se doit et le pire, on le renifle un max bien qu’il n’ait pas d’odeur.

Comme tout bon détective, Peter Chambers a le flair, la pugnacité et la perspicacité, il ne refuse jamais un petit verre et il joue des poings quand la situation l’exige. Pas question de faire dans la peinture sociale ou dans l’étude de mœurs, ici l’action prime avant tout.

Comme vous le pressentez sans doute, « À la trappe, les nababs ! » n’est pas le roman qui a révolutionné le genre, mais son intrigue est cohérente et son dénouement assez plaisant pour justifier le temps passé.

 

 

« Ça vous dirait, d'être millionnaire ? Moi, pas tellement. Ces gens-là ont des tas de problèmes. Prenez Tommy Lyons : sa femme aime les femmes. Moi aussi je les aime. Seulement Tommy est amoureux de la même que moi. Aussi, quand je raccompagne Arlène chez elle et que je trouve dans sa cuisine un autre détective privé, je commence à avoir des doutes. D'accord, les soupçons, ça fait partie du métier. Mais le collègue, lui, ne risque plus d'en avoir. Il est mort. »

Published by Willow - dans Romans & BD
commenter cet article
30 décembre 2015 3 30 /12 /décembre /2015 19:39

 

Johnny Hallyday

De l'amour

2015

 

         

Published by Willow - dans Musique
commenter cet article
29 décembre 2015 2 29 /12 /décembre /2015 20:14

 

Noël à Damas

Ou

La foi célébrée

(Valery Melnikov)

 

Malgré la guerre, certains chrétiens sont sortis dans les rues de la capitale pour célébrer la naissance de Jésus. A Damas, sous la protection du régime de Bachar Al Assad que Fabius et Valls trouvent odieux (ils préfèrent les « modérés » de Jabhat Al Nosra), les syriens fêtent Noël comme chez nous en toute tranquillité… Dans les zones sous contrôle des « rebelles modérés » que vous affectionnez tant, M. Fabius, comment se passent les fêtes de Noël ?

 

Jeune fille syrienne avec le chapeau du père Noël

Dans les rues de la capitale syrienne

La célébration de Noël à Damas

Le Père Noël à Damas

Les jeunes syriens 

Jeunes syriens jouant de la musique

Pendant la messe de Noël

Plusieurs centaines de familles chrétiennes sont descendues dans les rues

Le président syrien Bachar el-Assad a assisté aux préparatifs de Noël

Published by Willow - dans Divers
commenter cet article